Crédit : www.blog-emploi.com

Quand j'ai enfin décidé de monter mon entreprise, j'ai eu un grand moment d'euphorie. Je me voyais déjà (en haut de l'affiche) en working girl accomplie qui se balade en tailleur de luxe, tablette sous le bras pour surveiller la quotation en Bourse de sa boîte. Dans ma vision, je pesais 5 kg de moins que maintenant, mes cheveux étaient devenus tous soyeux comme par magie et je trouvais le courage de faire un footing tous les matins avant d'attaquer le boulot. Oui, je suis une fille réaliste.

Je crois qu'en fait, ça faisait tellement longtemps que cette idée d'entreprise me trottait dans la tête que j'avais un petit peu fantasmé les conditions de sa réalisation (à oui, tu crois ?). Je me sentais forte de me lancer enfin, je me sentais invicible... C'était chouette. Et, malheureusement, ça n'a pas duré. 

La période d'euphorie a disparu quand j'ai effectivement commencé à travailler sur mon projet. Je me retrouve le cheveux en bataille, à noter frénétiquement mes idées sur des post-its pour ne pas les oublier. Les listes de choses à faire s'allongent à l'infini et j'y rajoute au moins deux lignes pour une que je barre. Je fais des insomnies et, sans planning détaillé pour chaque semaine, je reste pétrifiée devant la tâche à accomplir comme un lapin pris dans les phares d'une voiture. J'ai tellement de choses qui tournent dans ma tête que j'ai l'impression d'être devenue une volière... 

Et pourtant, je m'éclate.

Oui, c'est dur et ça fait peur. Oui, je crains tout le temps d'oublier des choses importantes et des détails qui font toute la différence. Mais je me régale, je me révèle. Pas besoin de perdre 5kg et de se balader en tailleur pour être une working girl. Etre soi, ça suffit largement. De toute façon, ma petite entreprise je veux qu'elle me ressemble et que je m'y retrouve. J'espère qu'elle aura mes qualités et qu'elle ne révèlera pas mes défauts. J'espère que je saurai y mettre le meilleur de moi.

Et puis la jupe de tailleur, sur une Mamzelle Dragées de 1m60, c'est pas super flatteur.